«Je lui ai accordé plus d’attention qu’à un porte-parapluie», une exposition de Charlotte Stuby
Vernissage de l’exposition le vendredi 4 mai à 18h30.
Visible jusqu’au 29 mai 2018.

Pour sa 162e exposition, La Placette présente le travail de Charlotte Stuby : “Je lui ai accordé plus d’attention qu’à un porte-parapluie”.

Après une formation en arts visuels à l’Ecole Cantonale d’Arts de Lausanne, Charlotte Stuby poursuit ses études en Belgique et obtient un Master en Design Textile à la LUCA School of Arts de Gand en 2017.

Pour l’exposition, je lui ai accordé plus d’attention qu’à un porte-parapluie, Charlotte envisage la vitrine de la Placette comme un espace intérieur. Un logement ordinaire équipé d’appareils qui sont nécessaires à la sécurité et à la protection d’une habitation. Un lieu rempli d’objets qu’on n’a pas choisi de détenir et auxquels on ne prête plus attention, mais qui sont pourtant si essentiels. Ils ne possèdent qu’une fonction, celle qu’on leur a assignée, mais ne sont pas appréciés au-delà de leur utilité.

Charlotte met en valeur ces objets qui ainsi perdent leur sens et en recouvrent un nouveau: celui d’objet à part entière, qu’on est amené à observer pour ce qu’il est et non pour ce dont il est capable. Ces objets que Charlotte émancipe en les déviant de leur destination, ont enfin la possibilité d’être entendus en dehors de leur fonction primaire. Le regard du spectateur, en se posant sur ces objets libérés, est invité à s’interroger sur les codes esthétiques de ces objets purement utilitaires.
Au final, ce que Charlotte leur promet, ce n’est pas moins qu’une vie nouvelle.

Charlotte Stuby née en 1989, vit et travaille actuellement à Bruxelles. Elle a récemment participé à diverses expositions telles que Gardman, à Indiana à Vevey (CH), à Let yourself Fall, LUCA Biennale à Louvain (BE), et à re-exibiting Museum of Moving Practice à De Fabriek (NL).

Exposition 162
Photos La Placette / Julien Gremaud